Nos principales actions:

Dernières modifications : 05-nov-2015

L’ACCÈS A L’EAU POTABLEL’AMELIORATION DE LA PRODUCTION AGRICOLELE DÉVELOPPEMENT DU MARAICHAGEL’ASSAINISSEMENTLES ÉCHANGES CULTURELS.

L‘association a pour objectifs à la fois une aide au développement économique de Dogondoutchi au Niger et les échanges culturels et humains entre habitants de Doutchi et Orsay. La coopération commencée en 1992 a abouti en 1996 à la fondation de l’Association et en 2010 à la célébration du jumelage entre nos 2 villes.

Pour plus de détails cliquer sur les mots soulignés

Nos principales actions actuelles :

Sur le plan économique :

Développement du maraîchage: Il y a à Dogondoutchi une zone de maraîchage autour de la « mare Tapkin Saw ». Ces jardins produisent traditionnellement des  légumes verts et des salades, très prisés dans la région car ils permettent de vaL'eau du puits permet l'arrosage des plans de légumes.rier les rations alimentaires. Quant à la pomme de terre, légume inconnu dans la région, elle a été introduite en 2005, par le président des maraîchers qui a répondu à l’offre de semences d’une coopérative bretonne et a très bien réussi. Devant le souhait de réaliser une 2° récolte par an, notre association a cautionné les prêts nécessaires à l’achat de semences.
Mais comme la saison des pluies ne dure que 3 mois, on s’oriente maintenant vers la mise en place de zones maraîchères irriguées toute l’année grâce à des forages profonds. Dogondoutchi et plusieurs villages de la commune en seront bénéficiaires. La recherche du financement est en cours.

Amélioration de la production agricole : la mise en place de champs-écoles à partir de 2008 a permis aux 170 agriculteurs qui ont décidé d’y participer dwarrantage stock1‘enregistrer un rendement de leur production de mil de 70% supérieure à ce qu’elle était avec les méthodes traditionnelles et une augmentation très substantielle de leurs revenus. Les candidats bénéficient d’un prêt leur permettant d’acheter des semences améliorées et de l’engrais. Les Organisations Paysannes des villages permettent l’organisation du stockage des céréales, élément essentiel de réussite, et font jouer la solidarité entre les producteurs.

Accès à l’eau potable : depuis plusieurs années, la mairie de Dogondoutchi est engagée dans le creusement de DSCF1097R1puits dans les villages isolés de la commune. Avec l’aide de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie dans le cadre de la loi Oudin-Santini la réalisation de forages profonds et la rénovation de forages ou de puits existants a permis l’accès à l’eau sur 75 sites de la commune, incluant de nombreux villages où un système d’adduction d’eau a été réalisé.

Assainissement : L’état sanitaire de la ville et des villages laissant fortement à désirer, notre soutien a pris Charettesdes formes diverses : construction de latrines individuelles et collectives, de douches, éducation à l’hygiène… Avec l’aide du SIOM le ramassage des ordures est maintenant de mieux en mieux organisé, et les habitants prennent de plus en plus en charge les questions d’hygiène et de santé.

 

 

Sur le plan culturel :

« lire pour le plaisir » dans les écoles primaires : L’apprentissage de la lecture se fait en français, langue étrangère MALLE 1 Rpour les élèves. Pour donner aux enfants le goût de la lecture, des malles remplies d’albums illustrés et de documentaires sont mises à la disposition des classes. Désormais ces livres sont choisis et achetés à Niamey par le responsable du projet. A la rentrée 2014, La commune de Dogondoutchi compte 13000 élèves répartis entre 66 écoles. 66 malles contenant 6000 livres circulent entre les écoles.

Les échanges entre classes jumelées : Depuis 2009, cinq classes primaires d’Orsay et cinq classes de JumelageClasse22Dogondoutchi sont jumelées.Des correspondances sont échangées 2 ou 3 fois par an. Bonheur pour les enfants des 2 côtés de nouer ces amitiés lointaines.

 

La fourniture de matériel pédagogique aux école maternelles.

l’appui aux 2 centres culturels de Doutchi : abonnements à des revues et fourniture d’ordinateurs.

Comment travaillons-nous ?

Toujours en lien étroit avec les responsables locaux :

L’initiative revient toujours aux Nigériens, et le rôle de l’association orcéenne consiste surtout à apporter une formation, à favoriser les échanges culturels, à trouver des sponsors pour les actions qui nécessitent un financement, à évaluer les réalisations et vérifier l’emploi des fonds. Notre action se situe essentiellement sur le long terme :il s’agit

Vue satellite de Dogondoutchi

Vue satellite de Dogondoutchi et des communes limitrophes

d’aider les habitants de Doutchi à prendre leur sort en mains de telle façon qu’ils assurent eux-mêmes leur développement et puissent un jour se passer de notre aide. Le suivi des opérations se fait par échanges fréquents de courriel, de conversations téléphoniques, de voyages de travail à Doutchi des responsables orcéens et d’invitations à Orsay de responsables nigériens.


'