l’École des Maris

30-Juil-2015

Le Niger est l’un des pays les plus pauvres, au 167ème rang sur 169 selon le PNUD, et il a également un des taux de croissance démographique les plus élevés au monde (3,4% par an). De plus, la mortalité maternelle et infantile est dramatiquement élevée. Pour impliquer les hommes dans la promotion de la santé de la reproduction, le Fonds des Nations unies pour la Population développe l’Ecole des Maris, et intervient auprès des chefs traditionnels pour favoriser un changement de comportement. Les choses commencent à bouger : certains imams prêchent en faveur de la contraception, allant à l’encontre des islamistes rigoristes ; et des associations de défense des droits des femmes accompagnent des jeunes filles devant la justice dans leur refus des mariages précoces.