Niger, Nigéria et insécurité à la frontière.

30-Juil-2015

Confronté à l’insécurité grandissante en Lybie au nord et au Nigéria au sud, le Parlement du Niger a voté à l’unanimité le lundi 9 février le déploiement de troupes dans le nord du Nigéria dans le cadre d’une mission militaire régionale contre les combattants du groupe islamiste Boko Haram.

Le 15 juillet, des éléments de Boko Haram ont tué 15 personnes dans un village près de Bosso, et l’armée nigérienne affirme avoir tué 32 combattants islamistes entre le 15 et le 17 juillet.

D’autre part, dans la région de Diffa, 150 000 personnes vivent déplacées en raison du conflit : des déplacés nigériens évacués du lac Tchad ou qui ont fui leur village trop près de la frontière, mais aussi 4500 Nigérians qui ont fui les massacres dans leur pays pour se retrouver au Niger. Il n’y a pas de camp, donc les familles sont réparties chez des habitants de la zone, assistées par des ONG et le Programme Alimentaire Mondial.