2018 –2020 : Nouveau projet eau potable–assainissement autour de Doutchi

08-Déc-2018

Le cofinancement de l’Agence Seine Normandie,  du Niger, du département de l’Essonne et de la ville d’Orsay vient d’être obtenu pour un démarrage au 1er janvier 2019 de la réalisation de 4 réseaux d’adduction d’eau potable d’environ 64 km connectés à des bornes-fontaines. Ce sera au bénéfice des habitants de 4 communes rurales (26 000 habitants) situées au nord de Doutchi qui n’ont actuellement aucun accès à l’eau potable et à l’assainissement.  

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement sont des enjeux importants au Niger. Aujourd’hui, un Nigérien sur deux n’a pas encore accès à l’eau potable et un sur cinq ne dispose pas d’un équipement sanitaire.

L’association « Échanges avec Dogondoutchi-Niger » a initié avec ses partenaires locaux plusieurs programmes « Accès à l’eau potable et à l’assainissement » Ils ont été réalisés au bénéfice des populations de Dogondoutchi depuis plus de 10 ans. Des forages profonds alimentant des réservoirs et la création d’un réseau d’adduction d’eau ont permis d’alimenter en eau 35 villages et plus de 45 000 personnes. En parallèle des latrines ont été créées et la population a été sensibilisée aux enjeux sanitaires.

Le nouveau projet, monté par l’association en partenariat avec le RAIL, (ONG locale, partenaire historique de l’association qui a un rôle de maitre d’œuvre), le Département de l’hydraulique de Dogondoutchi et les communes concernées, est une suite des projets précédents.

Le financement du projet est assuré:

Au Niger : par le Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement, et les communes bénéficiaires,

En France : par l’Agence de l’eau Seine Normandie (AESN), les collectivités locales, le Conseil départemental de l’Essonne (CD 91), la Mairie d’Orsay et l’Association.

Bénéficiaires du projet :

Les bénéficiaires sont les habitants de 4 communes rurales situées au nord de Doutchi qui n’ont actuellement aucun accès à l’eau potable et à l’assainissement. Les « villages centres » associés sont respectivement Koumari, Carré Maida, Kadandame, Kouroroube Dakaou. Ils regroupent une population de plus de 26 000 habitants.

Description sommaire du projet eau potable :

Le projet eau potable consiste à alimenter en eau potable les 4 « villages centres » et à les connecter à 23 villages rattachés. Dans chaque village centre, un forage profond sera réalisé. Équipé avec un système de pompage, il alimentera, à partir d’un réservoir de 40 à 50 m 3, un réseau d’adduction d’eau potable d’environ 64 km connecté à des points d’accès (bornes fontaines, bornes sociales…).

L’eau devrait couler à Carré Maida et Koumari en juin 2019

Description sommaire du projet assainissement – amélioration de l’état sanitaire :

Le projet assainissement a pour objectif d’améliorer l’hygiène et la santé avec la réalisation  de latrines. Pour atteindre ces objectifs, les villageois sont sensibilisés et formés  par la méthode l’Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC), déjà appliquée avec succès dans tous les villages de Dogondoutchi.